Comment voir l’aura d’une personne ? - MonAvenirVoyance

Comment voir l’aura d’une personne ?

Parfois, en consultation chez des médiums, vous êtes surpris par le fait qu’ils en savent tellement sur votre personnalité ou sur celle des personnes qui tournent autour de vous. Les séances de voyance ne relèvent pas toutes de l’impossible. Il est possible, même pour des personnes dénuées de ce don, de détecter l’aura des gens autour d’eux et même de les voir et les comprendre. Pour ce faire, il y a quelques petites astuces à faire et une disposition d’esprit à adopter. Comment faire pour voir l’aura d’une autre personne ou le vôtre même ? Réponse dans cet article.

Comprendre les couches de l’Aura

Avant d’arriver au niveau de la détection de l’Aura, que ce soit pour une personne ou pour vous-même, il est important de comprendre qu’il en existe plusieurs couches, sept en tout pour être plus précis. Au fur et à mesure que vous pratiquez les exercices, vous verrez les différences entre les sept corps énergétiques

Le corps physique ou matériel : il est l’enveloppe du corps éthérique. 

Le corps éthérique : c’est celui qui est en charge de l’énergie vitale, quand elle se densifie, elle forme la matière. Il représente subtilement le corps physique dont il est le miroir.

Le corps astral : C’est celui qui part en voyage quand le corps terrestre lui est sur place ; il traverse tout ce qui est solide et la pesanteur de la terre n’a pas d’effet sur lui. Il agit un peu comme notre double. On l’appelle aussi corps émotionnel, parce qu’il est associé à tout ce qui a trait au sentimental et aux émotions que l’on ressent. C’est une sorte de deuxième emballage énergétique.

Le corps mental : C’est l’espace qui permet le passage entre tout ce qui est matière et ce qui est esprit. C’est le domaine de l’imaginatif, du raisonnement, de la pensée ; il montre tout ce que l’on a acquis et ce que l’on possède de façon innée.

Le corps causal : C’est le corps qui reçoit tous les coups, toutes les actions, les causes et les effets de ce qui se passe dans notre vie. On parle souvent de Karma. C’est-à-dire la relation de cause à effet. Certains le nomment aussi corps spirituel, parce qu’on prend conscience avec ce corps que l’on ne forme qu’un avec tout ce qui est et subsiste. À ce niveau, on sent que l’on est connecté à l’univers entier. La lumière et l’amour résident dans tout ce qui existe.

Le corps bouddhique ou supra-mental. Il n’est visible ou perceptible que chez des personnes d’une grande spiritualité comme de nombreux guides. Donc bien qu’il soit possible à tous d’y accéder, rares sont pourtant ceux qui y arrivent. Ce niveau de conscience est celui des initiés

Le corps divin : Ici, on doit être conscient que l’on est Un dans le Tout et Tout dans l’Un.  Le corps atmique est là où règne la conscience cosmique

Exercice simple pour voir son Aura

En appliquant cet exercice, vous pourrez dépasser la première couche de l’Aura et accéder au corps éthérique.

Une feuille blanche devant vous, placez-vous dans un espace bien éclairé. Mettez votre main à plat sur la feuille. Regardez votre main et faites en sorte que votre regard soit un peu plus loin de la main, soit à 50 cm après votre main. Votre cerveau va essayer de vous faire revenir vers une vision plus logique, mais, n’essayez pas de donner une interprétation à ce que vous voyez et laissez-vous emporter. Si les contours de votre main deviennent flous, n’arrêtez pas, laissez même que le flou vienne vers vos doigts et observer cela de loin. 

Vous verrez un flou qui n’est en réalité qu’une énergie lumineuse, de couleur bleue généralement ou verte avec des nuances sombres, claires…etc. Le cerveau en temps normal, essaiera par réflexe de faire une mise au point, ignorez-le et laissez le flou devenir plus grand. Vous verrez une lumière bleutée entourant votre main. L’expérience est réussie, pour voir les autres couches il faut plus d’exercices qui développent les capacités extrasensorielles. Déjà vous avez vu la première couche de votre Aura.

Michael

Michael

Para psychologue Belge

Fermer le menu